Un délicieux naufrage - Frank de Bondt

Publié le par Plume

delicieux naufrageLivre lu grâce à un partenariat des éditions Buchet - Chastel & News Book  : 

                                  merci pour cette opportunité !
 
Edition : Buchet - Chastel
Parution : Avril 2011
 
Philippe Langon est un homme respectable :
prof à l’université, intellectuel reconnu, auteur d’un essai politique
qui a eu un certain succès. A 55 ans, marié à Babette, père de 4
enfants, il s’ennuie pourtant… jusqu’à ce qu’il croise Lena, 28 ans,
qu’il va séduire (pour se sentir redevenir jeune ?), et qui lui apporte
la bouffée d’oxygène dont il a besoin à ce moment précis de sa vie.
Cette parenthèse ludique, légère, devient une véritable passion qu’il
finit par ne plus maîtriser du tout. Jusqu’où cette aventure sans
lendemain l’emportera ?
 
  Mon impression :

 

Un homme de 58 ans, professeur d'université vit une aventure avec une jeune femme de 28 ans, lectrice enthousiaste de son 1er ouvrage qui rencontre un certain succès...

Tout se complique quand il comprend qu'il est éperdument amoureux, carrément accro et qu'elle réalise de son côté, que même si elle l'aime bien, elle ne peut envisager de faire sa vie et un enfant avec cet homme d'âge mûr, marié, père de 4 enfants et de surcroît tout jeune grand-père (fait qu'elle ignore).

Lui se voit bien dans un nouvel avenir d'écrivain à succès avec sa bien-aimée d'un côté et sa famille de l'autre.

Il est un homme aux idées très arrêtées, précises, voire excessives. Il se brûlera les ailes à tenter un second succès littéraire pour ancrer sa nouvelle carrière et épater sa belle.

Cet homme m'a paru froid, détaché et guère sympathique.

 

Tout ceci ne retrace, il est vrai, que l'histoire banale d'un homme vieillissant a qui l'aventure et le succès donnent un second souffle, une nouvelle jeunesse, un nouvel élan. Déjà vu, déjà lu...certes.

Pourtant ce roman se lit bien et s'il n'apporte rien de bien neuf sur le sujet, il a le mérite d'être traité dans un style agréable avec quelques petits plus : l'auteur aborde sans détours les affres de la création, l'angoisse de la page blanche et les influences extérieures sur ce manque soudain de créativité. Il traite également du succès et de ce qu'il a d'éphémère, qui peut être fait et défait aussi vite, soumis aux aléas de la médiatisation ainsi que les diverses réactions, appropriées ou non qui visent l'ouvrage ou son auteur.


 

Lire les billets sur ce même livre de :  Canel ; Laëtitia  ; Margotte

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Margotte 11/08/2011 08:04


J'ai bien aimé ce roman moi... même si comme toi, j'ai trouvé le personnage principal particulièrement antipathique ! J'ai lu plusieurs billets à propos de ce livre, les avis sont très partagés.


Plume 18/08/2011 14:18



En effet... c'est ce qui rend les échanges intéressants ! Merci de ton avis et ta visite



Laeti (histoires-de-livres) 28/07/2011 11:40


Je vois que Canel et toi, vous l'avez apprécié! Tant mieux parce que comme dis Canel, la majorité n'a pas aimé! :)


Plume 28/07/2011 20:31



Bah, il faut de tout pour faire un monde... et puis c'est ça qui est bien, si tout le monde était tout le temps du même avis, on échangerait sur quoi ???



canel 17/07/2011 20:40


Depuis mon 1er comm, je suis allée mettre mon billet chez Babelio, et ouch : quelle surprise ! ce livre n'a globalement pas plu ! Beaucoup de lecteurs l'ont trouvé creux, caricatural...
Mon mari est en train de le lire à son tour, il est un peu moins enthousiaste que moi (mais j'ai de + en + aimé en avançant dans la lecture), mais il savoure, ça lui plaît bien (a lu 1/3).
J'avais lu qqs pages du "Bureau..." en l'empruntant, je crois que c'est décapant. A suivre...
Merci pour le lien ! à bientôt ! :-)


Plume 18/07/2011 10:10



Donc tout dépend de comment on perçoit l'auteur... et je pense que ce n'est qu'à travers ses autres écrits qu'on saura ! Je compte donc sur ton commentaire à la fin du "bureau" (pour l'instant
j'ai une PAL trop conséquente pour l'allonger) 


A+ !



Canel 17/07/2011 13:36


Je me suis régalée avec ce livre, reçu aussi via News Book ! et de plus en plus en avançant !
Bon, la couv est trompeuse, je trouve, mais une fois bien installé dans le roman, on pardonne ! :-)
Le thème de l'adultère est rebattu (c'est un reproche récurrent chez les lecteurs de ce livre chez Amaz*n), mais là je trouve l'angle et le ton particulièrement sympas, corrosifs, du coup je n'ai
pas eu l'impression de déjà-lu.
J'avais emprunté par hasard 'Le bureau vide' de cet auteur, j'espère m'y régaler autant.
J'ai mis ton billet en lien pour appuyer mon enthousiasme ! :-)


Plume 17/07/2011 19:50



C'est vrai que la couverture ne reflète en rien le roman....


Je serais curieuse de lire un autre titre de cet auteur car en fait, j'ai un peu de mal à le cerner. Est-il un vrai caustique, pince sans rire ? Je le crois et ose l'espérer, sinon cela
enlèverait du croustillant de cette lecture, non ? Ou tout du moins, l'angle différent dans lequel le ton est pour beaucoup.


J'attendrai donc ton billet sur "le bureau vide" et je mets ton article en lien également; Merci pour ta visite !!