Nous ne sommes pas nous-mêmes - Thomas Matthew

Publié le par Plume

Edition : Belfond

Parution : Janvier 2015

De son enfance dans un minuscule appartement du Queens d'après-guerre, fille unique d'un père camionneur idole du quartier, et d'une mère qui noyait sa mélancolie à grands coups de scotch, Eileen Tumulty a tiré un principe : toujours viser plus haut, ne jamais renoncer à sortir de sa condition.
Faire des études, décrocher un diplôme d'infirmière : Eileen s'accroche, s'endurcit. Tomber amoureuse, épouser Ed : Eileen s'envole, elle a de l'ambition pour deux. Donner naissance à un fils, trouver la maison de ses rêves, former une vraie famille : Eileen veut encore plus, encore mieux.
Et pourtant...
Les rêves ne sont-ils jamais que des rêves ?
Sentir la menace, redouter le pire, se révéler dans l'épreuve.
Et puis choisir de continuer à vivre, malgré tout

Eileen a embrassé très tôt le rêve américain : un métier, une maison, un mari et des amis à la hauteur  de ses ambitions. Seulement voilà, la vie réserve parfois bien des surprises à ceux qui croient pouvoir en faire ce qu'ils veulent, tout planifier de leur vie et de leur ascension sociale.

Ed est le meilleur des maris mais il n'est absolument pas matérialiste ; la petite maison est acquise mais le quartier devient vite très (trop) populaire, Connell est un gentil garçon mais il ne partage pas les idéaux de sa mère, les amis sont présents mais réussissent parfois mieux...

Et puis, quand enfin Eileen aura La maison de ses ambitions, la vie s'en prendra à Ed de façon terrifiante et elle sera obligée de faire face. Elle ne manquera d'ailleurs ni d'amour, ni de courage, n'étant pas une femme à baisser les bras facilement.

Il se dégage entre les lignes de ce roman une leçon primordiale : profitons de l'instant présent et sachons voir ce que l'on possède déjà car personne ne sait ce que la vie réserve.  A force de dire : "je serai heureux quand j'aurai une autre maison, une autre voiture, un autre job..." l'être humain passe souvent à côté de l'essentiel.

Un roman très attachant et très émouvant sur la poursuite des rêves et  du bonheur. Des chapitres poignants sur le combat contre une maladie terrible, autant pour la personne que pour son entourage.

Un livre qu'on lâche à regret après l'avoir refermé et qui nous fait prendre conscience que la vie est à vivre et à apprécier chaque jour, chaque minute.

 

Je remercie Babelio et les éditions Belfond pour ce partenariat.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nous ne sommes pas nous-mêmes - Thomas Matthew

Publié dans Lectures

Commenter cet article