Refaire le monde - Julia Glass

Publié le par Plume


refaire mondeEdition : Les Deux Terres
Parution : Mai 2009 (J'ai Lu : Mars 2011)
 
Greenie est pâtissière à Greenwich Village. Elle s'adonne ainsi à sa passion et consacre le reste de son temps à son fils, tandis
que son mari sombre dans la mélancolie. Le gouverneur du Nouveau-Mexique, de passage à New York, goûte une de ses créations et lui propose de le suivre pour devenir cuisinière de sa résidence.
Greenie part avec son fils.
 
Mon impression :  

830 pages à errer avec plaisir d'une vie à l'autre : avec Grennie et sa passion pour la cuisine - en particulier la
pâtisserie où elle excelle - de New York au Guatemala où elle emmène son petit garçon alors qu'Allan, son mari psychothérapeute reste sur place... Courage, talent, crise d'identité, crise de couple... 
Avec Walter, restaurateur gay qui accepte d'accueillir son neveu ado passionné de  musique pour tromper sa solitude (?), lui qui ne rêve que du grand amour romantique....
Avec Saga/Emily qui plusieurs années après un grave accident cherche encore à se reconstruire au sein de la famille de son oncle où elle n'a pas toujours sa place. Que lui cache-t-on, comment se réhabiliter au monde quand on se sent si différente, si démunie parfois ?
Au fil des pages des personnages touchants, pittoresques, terriblement humains, défilent, se croisent, rient, pleurent. Fenno, le libraire gay de "Jours de juin" vit à quelques pas du restaurant de Walter, c'est très agréable de se retrouver ainsi en territoire connu dans un précédent roman.
Au gré des hauts et des bas de chacun, les chapitres se suivent pour que celui qui lit espère, devine, croit que...
Et puis c'est le 11 septembre, le feu, les cendres, la panique, les sirènes, l'incompréhension. Chacun sait au fond de lui que rien ne sera plus jamais comme avant.

Que ce soit dans la cuisine du gouverneur ou sur cette petite île du Maine ; en train de monter un gâteau ou de sauver une portée de chatons, le lecteur s'immerge avec cette histoire dans une univers chaleureux comme un foyer accueillant.


Un beau roman d'été ! 


Voir l'article sur  "Jours de juin" du même auteur.               

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michou 01/08/2011 20:39


en effet ça donne envie ! puis je dois dire que j'aime bcp la couverture !


Plume 01/08/2011 21:26



Pour une fois la couverture en poche est, à mon avis, plus jolie que la couv' d'origine..! Et c'est vraiment un roman très sympa à lire, si ce billet à pu te donner envie de lire ce livre, et
bien tant mieux !


 



Dominique 24/07/2011 21:04


Je l'ai acheté il y a quelques mois celui-ci !!! Simplement à cause de la couverture ... hihi


Plume 25/07/2011 09:15



C'est vrai que la couverture est sympa...et tu verras, le livre aussi !