Jesus et Tito - Velibor Colic

Publié le par Plume

Edition : Gaïa

Parution : Mai 2010

 

En 1970, dans la Yougoslavie de Tito, Velibor a six ans et veut devenir footballeur. Noir et Brésilien, de préférence. "Relativement tôt, je me suis rendu compte que mes souvenirs, mon enfance, toute ma vie d'avant, appartenaient au Jurassic Park communiste, disparu et enterré avec l'idée de la Yougoslavie". Velibor feuillette ses souvenirs : une enfance sous le signe de la bonne étoile rouge et une adolescence sous influence rock'n roll. On ne choisit pas toujours ses icônes : le petit Jésus contre le maréchal Tito est un match qui se joue tous les jours à la maison. Velibor navigue entre Jack London et Pelé, puis dans les années 80 entre les Clash et Bukowski. Son grand amour sera la littérature. Devenu grand, Velibor rêve d'être poète. Maudit, évidemment.

 

Construit d'une cascade de petits chapitres, chacun évoquant une tranche de vie de l'enfance ou de l'adolescence de l'auteur avec ces faits, ces évènements et ses aspirations d'enfants.

Non sans humour, il raconte sa vie en Yougoslavie sous Tito, alors que sa mère et sa tante prient Jésus en secret et qu'il rêve de devenir footballeur, Brésilien et noir, bien entendu...

Plongeon intéressant dans le monde communiste des années 70 sous l'oeil parfois cynique de l'auteur avec des réflexions souvent trop matures par rapport à l'âge évoqué du jeune velibor. Car c'est bien le ressenti personnel de Velibor Colic adulte qui domine, la réflexion et le temps passé lui permettant certaines conclusions aujourd'hui.

On pourra  regretter une construction hachée, décousue qui peut décourager la lecture alors que la découverte est intéressante et enrichissante

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lectures

Commenter cet article