Un Russe candide - Leif Davidsen

Publié le par Plume

russe_candide.jpgEdition : Babel Noir

Parution : Janvier 2012

 


Homme d'affaires arméno-danois sans illusions ni scrupules, Félix croise Andréas, russe doublement meurtri par le décès de son père et la fin de l'URSS. Alors que Félix se compromet dans des trafics de toutes sortes, le candide Andréas a bien du mal à trouver une place dans ce monde en mouvement, lui qui ne se sentait à l'abri qu'au sein d'Atomnayagorod 11, la cité scientifique secrète où il travaillait comme chercheur.
Sur fond de conflit armé en Azerbaïdjan et de misère économique en ex-Union soviétique, ils se rencontrent à l'Hôtel Paradis, alors qu'Andréas est déjà amoureux de la belle Svetlana, au visage aussi pur que son âme est sombre, désabusée et cruelle.

 

 

 

 

coeur2jpeg

 

 

Ce roman noir entraîne les lecteurs au coeur d'une cité secrète au fin fond de la Russie, où Andreas, scientifique reconnu, tente de sauver ce qui peut encore l'être, n'arrivant pas à croire en l'effondrement de l'URSS.

Son univers s'écroule, il n'a quasiment plus de travail, son labo est un labo fantôme et on ne s'appelle même plus "camarade"dans cette patrie qui se démantèle de toutes parts.

 

D'un autre côté, en plein coeur d'une guerre entre l'Arménie et l'Azerbaïdjian Félix tente, lui, de sauver sa peau, de retrouver sa vie dorée où il brasse des dollars et fait des "affaires".

Mais c'est sans compter sur les Irakiens auxquels il a fait quelques promesses qu'il n'a pas tenu...

 

Le destin va faire se rencontrer ces deux hommes, croiser leur avenir malgré leurs différences évidentes.

 

Le lecteur fera aussi la connaissance de la belle Sveltana, cette poupée Russe qui veut fuir un pays qui ne lui a rien apporté de bon ; mais aussi d'Igor, le géant qui prêche la parole de Dieu et d'autres personnages tous aussi bien campés.

 

Les ingrédients sont  tous réunis dans ce roman : l'humour, une belle écriture, de l'Histoire, de la finance, des personnages intéressants, des sentiments, des émotions et même de l'espionnage.

 

Leif Davidsen a su créer un style et un univers particulier. Son  "Russe candide" est à découvrir...

 

La lecture de ce titre entre dans le cadre du challenge des "12 d'Ys" catégorie n° 9 "Scandinaves".

 

2012- les 12 d'Ys

 

Mes lectures pour ce challenge : ici.

 

 

Ce titre entre également dans le cadre du challenge "Littératures Nordiques" de Myiuki.

 

challenge nordique

Mes lectures pour ce challenge : ici


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clochette 16/09/2012 11:28

Faut voir, j'ai peur que ça ne soit un peu compliqué et un peu trop politique non?

Plume 16/09/2012 17:21



Non, en fait c'est moins compliqué qu'il n'y parait. La vie après la chute de l'URSS est très bien décrite ainsi que les réactions des pauvres gens qui même chez eux n'y comprennent pas grand
chose !



Ys 12/09/2012 22:06

le pitch n'est pas terrible, avec un pays que je ne sais même pas situer sur une carte, mais par contre tes arguments sont tentants. Je n'ai absolument pas le temps de me consacrer à ce challenge
en ce moment, mais je compte bien me rattraper dès octobre car les billets des participants me donnent envie.

Plume 13/09/2012 13:15



Je ne comprends ps : serais-tu débordée ?? Je plaisante bien sûr !


En tout cas, une belle découverte pour moi que ce Davidsen dont je n'avais jamais entendu parler. Et cela grâce à toi, merci.