Roma/Roman - Philippe de la Genardière

Publié le par Plume

Roma_Roman.jpg Edition : Actes Sud

Parution : Février 2013

 

Héroïne d'un film unique et néanmoins mythique, Ariane est invitée à Rome pour célébrer dans une demeure de prestige le vingtième anniversaire de ce chef-d'oeuvre cinématographique. Angoissée à l'idée d'entrevoir dans les yeux de son partenaire d'antan l'ombre de l'âge sur son propre visage, cette femme rayonnante de beauté se retrouve soudain projetée au coeur de la ville antique.

Jim, son amant à l'écran, a lui aussi quitté sans regret cet univers du paraître. Quant à Adrien, réalisateur vieillissant de ce fameux film culte, il ambitionne de replonger ses comédiens dans le scénario amoureux qu'il a immortalisé à l'écran.

Trois personnages pour un jeu ambigu avec le temps, l'image et la mémoire - mais c'est compter sans l'emprise de Rome, dont l'éblouissante présence va les livrer à l'enchantement, au sortilège et au génie du lieu.

 

 

Roma/Roman est avant tout un roman d'ambiance, le rythme est particulier, il suit la musique des pensées des protagonistes mais également l'atmosphère de Rome... c'est la magie d'une écriture toute en poésie.

 

Les trois héros s'expriment chacun dans un chapitre. Ce sont les détours et variations de leurs pensées grâce aux mots, des mots choisis avec précision.

Au travers des phrases, c'est la sensibilité de ces trois êtres qui fait surface, chacun d'eux écorché vif ; chacun d'eux revenant sur leur passé commun : ce film mythique ; sur leurs souvenirs personnels du tournage ; de ce qu'ils ont accompli (ou non) chacun de leur côté depuis 20 ans ; de ce qu'ils imaginent de ces retrouvailles ; du pourquoi ils sont ici après tout ce temps. On découvre leur intériorité, leurs forces et leurs faiblesses.

 

L'atmosphère de cette histoire est chaude, parfois sensuelle mais elle vire souvent à la chape de plomb sur les épaules des trois héros (et un peu sur celles du lecteur, de temps à autres), un peu comme on imagine la chaleur et le manque d'air qui empêche Rome de respirer en plein zénith du soleil d'été. Il est parfois un peu long de les "écouter" chacun leur tour, mais l'écriture est la plus forte et emporte page après page.

 

Ces trois êtres qui se retrouvent après 20 ans sont vulnérables. Ils sont plus liés qu'ils ne souhaitent l'admettre, plus bouleversés d'être ensemble qu'ils ne le prévoyaient. L'ambiance de Rome ? sans aucun doute a-t-elle aussi son influence....

 

 

Je remercie Dialogues croisés pour m'avoir donné l'opportunité de cette lecture.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lectures

Commenter cet article

Dominique 04/02/2013 21:54

Cela semble bien intéressant ! J'aime bien cette façon d'écrire, un chapitre par personnage. Comme le fait Katarina Mazetti (dans "les larmes de Tarzan" et "le mec de la tombe d'à côté", je n'ai lu
qu'eux pour l'instant). Et puis une ballade dans Rome pour le prix d'un bouquin, ça vaut le coup !

Plume 06/02/2013 19:09



C'est plus l'atmosphère de Rome que sa visite qui compte... Il n'y a que quelques lieux d'évoqués en fait, mais ils ne pouvaient être que là