Moi, Jean Gabin - Goliarda Sapienza

Publié le par Plume

Edition : ATTILA

Parution : Août 2012

La ville de Catane, en Sicile, au début des années 30. Le fascisme se déploie sur l’île, quand une enfant ressort exaltée d’une salle de cinéma de quartier.
Elle a la démarche chaloupée, une cigarette imaginaire au bec et l’oeil terrible. Elle vient de voir le film Pépé le Moko et, emportée par cette incarnation du désir et de l’insoumission, elle n’a désormais plus qu’une idée en tête : être Jean Gabin.
Écrit par l’auteur de" L’Art de la joie" dans les dernières années de sa vie, à un moment où son oeuvre demeurait méconnue, Moi, Jean Gabin est un étrange roman autobiographique, l’histoire magnifiée d’une enfance dans la Sicile de l’entre-deux-guerres. Pouvant être lu comme un testament philosophique, ce livre des origines se révèle être un des plus beaux textes de Goliarda Sapienza, un éloge à la liberté et aux rêves qui ont précocement nourri sa vie.

 

La petite Goliarda vit dans un vieux quartier populaire de Catane tout en étant entourée de domestiques. Ses parents sont gauchistes, un peu anarchistes aussi, ils prônent la liberté et l'école de la vie.

Du coup la petite Goliarda n'est pas obligée d'aller à l'école et elle arpente les rues à la rencontres des plus humbles. Son éducation est laissée au soin de son frère et des filmes qu'elle dévore.

Car en passionnée de cinéma, elle est prête à se jeter à bras le corps dans la vie et à sauver des jeunes filles en détresse, tel son idole Jean Gabin. Elle n'est pas amoureuse de l'acteur mais bien de sa façon d'être lui, de son assurance, de son courage, des valeurs qu'il défend.

Un livre épatant qui bouscule le lecteur avec cette gosse aux idées bien arrêtées, au caractère bien trempé.

Cette petite fille rebelle et arrogante saura se faire aimer et capter toute l'attention du lecteur, même si le fond de l'histoire est moins drôle, avec la montée du fascisme en un temps où il devenait dangereux de clamer haut et fort ses idées.

 

Du même auteur, "L'art de la joie" à lire absolument !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jostein 09/10/2013 07:09

Très beau livre et ce n'est pas le meilleur de l'auteur. J'avais craqué aussi, il y a très longtemps sur L'art de la joie. Et L'université de Rebibbia est lui aussi très très bien

Plume 11/10/2013 16:20

Effectivement, après "L'art de la joie", difficile de faire aussi bien ! Je note L'université de Rebibbia...Merci ;-) !