Les soeurs Andreas - Eleanor Brown

Publié le par Plume

soeurs_andreas.jpg

Edition : Marabout

Parution : Mai 2012

 

 

Les sœurs Andreas ont été élevées au milieu des livres. Leur père, un professeur excentrique spécialiste de Shakespeare, leur a d’ailleurs donné à toutes les trois le prénom d’une héroïne du célèbre dramaturge britannique. Les trois sœurs Andreas sont toutes à un tournant de leur vie lorsqu’elles apprennent que leur mère est atteinte d’un cancer du sein. Rose, Bianca et Cordelia se retrouvent alors dans la petite ville universitaire où elles ont grandi. Rose, l’aînée, est restée au pays et est devenue professeur de mathématiques : c’est elle qui s’occupe désormais de ses parents et porte à bout de bras cette famille qui a besoin d’elle – c’est du moins ce qu’elle pense… Alors qu’elle a l’opportunité de rejoindre son fiancé, qui a décroché un poste en Angleterre, elle semble terrorisée à l’idée d’abandonner sa petite vie tranquille… Bianca, la plus jolie des trois sœurs, a quitté la maison très jeune pour partir travailler à New York. Mais emportée par le tourbillon de la vie de jet-setteuse, elle a détourné de l’agent du cabinet d’avocats où elle travaille pour assurer son train de vie effrénée : elle est licenciée. Si elle revient à Barnwell, c’est aussi parce qu’elle n’a nulle part où aller et parce qu’elle a honte de ce qu’elle est devenue. Cordelia, la benjamine à qui ses parents ont toujours tout passé, a, elle, erré pendant des années, enchaînant petits boulots, aventures sans lendemain et périodes de défonce. Incapable de se débrouiller seule, elle n’a rien fait de sa vie. Mais lorsqu’elle découvre qu’elle est enceinte, elle se dit qu’il est peut-être temps de grandir… Au cours de ce long été qu’elles passeront toutes ensemble à Barnwell, elles découvriront que les autres, leur histoire familiale et leur petite ville natale pourrait leur offrir plus de que prévu. 

 

Ce roman est l'histoire douce amère d'une vie de famille, de trois soeurs qui s'aiment mais ne se laissent rien passer mais aussi se devinent, se cherchent, s'aident.

Ayant moi-même trois filles, il est évident que certains passages ont touché juste.

 

L'histoire est un peu longue à démarrer  _ environ 150 pages _ il n'en reste pas moins que la personnalité de chacun des protagonistes est fort bien étudiée et reproduite dans toute sa profondeur. En effet, dans les familles, la place de chaque enfant dans la fratrie a des points communs : l'aîné veut diriger le monde et le benjamin veut le changer....

Ces trois soeurs attachantes ou agaçantes selon les chapitres ont un lien très important entre elles malgré leurs chicaneries. Un attachement profond et évident, un respect mutuel malgré les petites jalousies et les erreurs, que chaque mère pourrait souhaiter voir reproduire chez ses propres enfants.

 

Raconté de manière originale, l'auteur a choisi une narratrice qui est les trois soeurs à la fois, comme si d'elles trois se détachait une entité supplémentaire capable de les représenter dans leur sororité, de les raconter dans leur quotidien comme dans leur intimité ou leurs souvenirs ; dans leur construction individuelle comme dans leur place en famille ou dans le village de leur enfance en tant que "trois soeurs".

 

"Au lieu de cela, nous adoptions la seule conduite que nous ayons toujours eue, nous faisions la seule chose où nous ayons jamais brillé avec constance : lire."

 

Cette histoire est un joli roman, _ c'est aussi un hymne à la lecture _ parfois émouvant et touchant même si le style n'a rien d'impérissable.

La fin est très "happy end" à l'américaine. Crédible ? Ma foi, dans cette vie le tout et son contraire sont possibles, si la perfection n'existe pas tout dépend sans doute des interprétations.

 

  

Je remercie Livraddict et les éditions Marabout pour la découverte de cette lecture.

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lectures

Commenter cet article

strawberry 17/07/2012 10:43

Coucou Isa, il me tente bien ce livre.

Belle semaine et bonne lecture gros bibi.

Plume 18/07/2012 09:47



C'est une bonne lecture, intéressante sur les "pensées" entre soeurs .


Plein de bisous à toi aussi !



Hélène Choco 11/07/2012 14:55

Moi j'aime bien les histoires de soeurs... pourtant je n'ai qu'un frère! Mais si le roman met 150 pages avant d'être captivant, ça va être un peu dur!

Plume 11/07/2012 18:32



Je ne sais pas si ce long démarrage est dû à la traduction ou à la mise en place des personnages, ou si c'était simplement mon état d'esprit du moment qui n'y arrivait pas... peut-êt-être que tu
accrocherais plus vite !



Clochette 11/07/2012 07:22

Ben il me fait bien envie quand même ce bouquin! Les histoires de frères et soeurs ça me plait bien!

Plume 11/07/2012 18:30



En tout cas les rapports entre soeurs sont bien vus ;-) ! Mais là c'est pas la vraie vie, donc forcément... Bises