La vie invisible - Juan Manuel De Prada

Publié le par Plume

vie_invisible.jpgEdition : Seuil

Parution : Janvier 2005 (Janvier 2006 pour Points)

 

 

A la veille de son mariage, l'écrivain Alejandro Losada part pour Chicago. Dans l'avion, il fait la connaissance d'Elena, une jeune admiratrice, et à Chicago celle de Tom Chambers qui lui confie des bandes magnétiques sur Fanny Riffel, pin-up glamour des années cinquante, disparue sans laisser de trace.

De retour en Espagne, Elena sombre dans la démence. Tout comme Tom Chambers avait désespérément cherché Fanny pour la sauver de la dégradation et de l'abjection, Alejandro part à la recherche d'Elena, dans le Madrid de la prostitution et de la misère, afin d'expier une faute plus imaginaire que réelle. 

 

 

 

 

Il est évident que l'auteur déborde d'une imagination fertile mais tortueuse.

Ce roman est composé de deux histoires en une et il se révèle assez complexe.

La multiplication des digressions, toutes prolifiques et intéressantes, peuvent facilement faire perdre le fil de la lecture ou lasser quelque peu.

C'est donc un ouvrage à lire à tête reposée, sans contrainte de temps, pour pouvoir en laisser mûrir certaines parties.

 

Il est captivant de suivre le héros sur les chemins de la culpabilité et de voir comment il vit et compose avec elle. Ou plutôt, de  ce qu'il va laisser "la vie invisible" en faire pour lui.

Il est également stupéfiant de suivre Elena et Fanny dans leur déchéance respectives - chacune à leur époque -  où elles sont conduites par la folie. Leurs comportements sont développés de façon approfondie et rien n'est laissé au hasard.


Ce roman est donc attractif pour plus d'une raison - et l'écriture a également son importance - Toutefois il aurait sans doute été plus facile d'accès s'il avait été plus court et si l'auteur s'était montré un peu moins sinueux par moment car il est parfois rebutant d'entrer dans certains passages très glauques, même décrits à la perfection.

De plus, la fin ne m'a pas semblé à la hauteur de l'ensemble du roman, ce qui fait que je suis légèrement déçue par cette lecture.

 

 

La lecture de ce titre entre dans le cadre du challenge des "12 d'Ys" catégorie n° 1 "Auteurs espagnols contemporains"

 

2012- les 12 d'Ys

 

Mes autres lectures pour ce challenge : ici


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ys 25/09/2012 19:33

J'aime beaucoup cet auteur qui a un style et un univers tout à fait particuliers. Je l'ai beaucoup lu il y a quelques années, et l'ai inscrit à ce challenge pour renouer justement. J'espère tenir
mes promesses.

Plume 26/09/2012 11:13



Mais oui tu vas y arriver  !


Je pense lire un autre de cet auteur car j'aime bien son style et son écriture. Je crois par contre qu'en français, tout n'est pas disponible.



Capucine 21/09/2012 23:41

Bonsoir Isabelle,

L'article est très intéressant, mais... Je passe mon chemin.
j' ai très envie de "l'embellie d'A. A. Olafsdottir. L'as-tu lu ?
Belle soirée à toi.
Capucine

Plume 22/09/2012 21:24



Non je n'ai pas lu "l'embellie". Je n'ai pas été très emballée par "Rosa Candida" malgré tout le bien qui en a été dit, alors j'attends un peu d'avoir plus d'infos sur celui-là.


Bon week-end à toi


 


 



Vanilla 21/09/2012 21:25

ta description m'intrigue, un livre qui me tente bien

Plume 22/09/2012 21:20



Alors tente le ! Il y a beaucoup de bon dedans