La solitude du Dr March - Géraldine Brooks

Publié le par Plume

solitude_Dr_March.jpg

Edition : Belfond

Parution : Septembre 2010

 

 

Nouvelle Angleterre, 1861. Tandis que le Nord subit des défaites imprévues, un homme quitte ses quatre filles et sa femme pour soutenir la cause de l'Union. Abolitionniste convaincu, le docteur March s'enrôle comme aumônier et se retrouve par hasard sur une plantation où il a déjà séjourné et qu'il n'a jamais pu oublier...

Connecticut, vingt ans plus tôt. Jeune colporteur, March est accueilli dans la demeure des Clement, où il tombe sous le charme de Grâce, une esclave belle et éduquée. Mais quand le maître des lieux découvre qu'il apprend la lecture à une petite esclave, à la demande de Grâce, la sentence est fatale et March fuit, dévoré par une culpabilité qui n'a cessé de le hanter...

À présent père de famille, engagé auprès des Nordistes, le docteur March va voir ses certitudes ébranler par les atrocités commises dans son propre camp et par ceux qu'il retrouve dans la solitude des champs de coton...

 

 

Mon impression générale :

 

Sans dénaturer le roman de Louisa May Alcott, l'auteur nous conte la vie du Dr March, si célèbre par se 4 filles mais si fantomatique dans le roman du même nom.

Cet homme, abolitionniste, pacifiste, pasteur, éducateur, idéaliste, voire utopiste, part pour la guerre de  sécession, tout feu tout flamme dans la confiance qu'il a des hommes,  de lui-même,  de sa conviction, de sa juste cause et de sa foi. Mais la réalité de la guerre, ses cruautés, ses exigences, ses souvenirs, vont l'ébranler dans toutes ses certitudes, y compris celle de l'amour.

L'Histoire le laissera changé, à jamais aux prises de ses démons intérieurs.

Les personnages sont tous remarquablement campés et poignants. Le personnage de Marmee, à qui l'auteur donne la parole en fin de roman, est mémorable. Elle permet de mettre l'accent sur les incompréhensions, les interprétations qui peuvent naître même entre deux êtres qui s'aiment profondément et qui croyaient se comprendre d'un seul regard.

Un très beau roman qui revient sur l'esclavage et ses conditions atroces, sur la guerre, sur les prises de positions, sur la vie.

A lire !


Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article