La muraille de lave - Arnaldur Indridason

Publié le par Plume

muraille_lave.jpgEdition : Métailié

Parution : Mai 2012

 

Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance, il ne donne aucune nouvelle, on a retrouvé sa voiture abandonnée en rase campagne. Mais son équipe continue à travailler. Tandis qu'Elinborg, la fine cuisinière, s'occupe d'une affaire de viol, Sigurdur Oli, le jeune homme moderne formé aux États-Unis, reconnaît par hasard dans la rue l'un des témoins d'une affaire de pédophilie en partie résolue et le suit.

Dans le même temps, un ami lui demande d'aider discrètement un couple de jeunes cadres qui, pratiquant l'échangisme, fait l'objet d'un chantage.

Troublé par son divorce, surveillé de près par sa hiérarchie qui n'apprécie pas ce type d'aide, Sigurdur Oli va aller jusqu'au bout d'une histoire surprenante, révélant la cupidité qui s'est emparée de la société islandaise avec l'expansion mondiale des modèles financiers.

Commencé comme un polar classique, tissant les trames de plusieurs affaires, ce roman montre au lecteur comment, à l'image de la muraille de lave, au pied de laquelle un remous violent engloutit toutes les embarcations qui l'approchent, et surnom donné au siège d'une grande banque à l'architecture sombre et aux pratiques discutables, l'impudeur de l'amour de l'argent peut entraîner dans son tourbillon la perte de tout critère moral.


 

Ce roman se déroule en parallèle avec le précédent, alors qu'Elinborg enquête dans "La rivière noire", et qu'Erlendur est en vacances sur les lieux de son enfance.

Le lecteur va cette fois-ci aprrendre à connaître un peu mieux Sigurdur Oli, protagoniste principal de cet opus.


Sigurdur est aux prises avec plusieurs investigations ainsi qu'avec sa conscience. En effet, il voit son objectivité remise en cause quand l'enquête dont il a la charge touche de près de bons amis à lui.


Un bon épisode de la série malgré l'absence de son héros récurent.

 

L'auteur sait développer fort à propos les liens des collègues d'Erlendur, leur donnant une personnalité propre et une mise en lumière permise par les vacances de ce dernier.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article