Brooklyn - Colm Toibin

Publié le par Plume

brooklyn

 

Edition : Robert Laffont

Parution : Janvier 2011

 


 

Irlande, dans les années 1950.

A la demande de sa soeur Rose, Eilis quitte son pays natal pour s'exiler aux Etats-Unis.

Commence alors pour elle une vie nouvelle, entre les cours de comptabilité, son emploi de vendeuse dans un grand magasin et son amoureux Tony.

Mais un drame familial l'oblige à rentrer en Irlande, et à choisir entre ces deux vies.

 

 

 

 

Mon impression : 

 

 

Un très beau roman dépaysant et où l'on se sent bien, que l'on quitte à regret.

Une histoire sur le déracinement et l'attachement : aux siens, à sa terre natale ; sur les questions et les choix, la famille, la vie, l'amour.

En 1950, pas facile pour une jeune fille de quitter son Irlande pour se retrouver propulsée dans le gigantisme américain, même s'il s'agit de Brooklyn où les Irlandais forment une solide communauté. Découvrir les préjugés, le racisme et tant d'autres choses auxquelles on avait jamais songé.

Avec, assez vite, le mal du pays auquel il ne faut pas céder si l'on ne veut pas vivre l'enfer, puis la vie qui se crée, nouvelle, pleine d'opportunités s'ouvrant sur un avenir radieux.

L'amour qui tout naturellement s'installe, prend corps avec ses promesses échangées.

Puis c'est le retour, pour quelques jours, et autant de questions : comment a-t-on fait pour vivre ici, pour supporter cette mère possessive mais qu'on aime ? Mais le naturel et les souvenirs  reviennent, les amis, les paysages et d'autres questions : et si l'on restait ici, chez soi, malgré les promesses, malgré l'amour qui ici prend une autre forme, un autre visage, tout aussi attrayant, doté d'un avenir aussi (ou plus) brillant, différent ?

Alors arrive inévitablement l'heure des choix : quels qu'ils soient, ils feront souffrir...et pas seulement Eilis. Deux avenirs attirants mais à jamais inconciliables.

La vie est ainsi, il faut choisir, quitte à laisser mourir une partie de soi, de son coeur, de son âme.

Magnifique intériorisation, le ressenti d'Eilis se vit au rythme des pages.

 

Je me suis régalée !


Publié dans Lectures

Commenter cet article