Blankets - Craig Thompson

Publié le par Plume

blankets

 

Edition : Casterman
 

 

Parution : Mars 2004

 

 

 

C’est une histoire d’amour fou entre deux jeunes Américains d’aujourd’hui. Une rencontre comme il s’en produit rarement. La souplesse du coup de crayon de Craig Thompson et la générosité des personnages donnent naissance à un récit émouvant.
600 pages d’un album d’une grande humanité à dévorer d’une seule traite.


 

 

 

 

 

 

 

Blankets est l’histoire de Craig, de son enfance et de son premier amour. De son adolescence avec ses premières questions existentielles en rapport avec la religion dans laquelle sa famille baigne et la culpabilité d’avoir un cœur, un corps, d’éprouver sentiments et émois tant sont enracinées en lui les notions manichéennes rabâchées jour après jour.
C’est avec beaucoup d’émotion que le lecteur entre dans les pages de cette Bd, il s’en dégage une belle sensibilité et une vraie profondeur  sous chaque anecdote croquée. L’auteur  y dévoile la part d’ombre d’une enfance loin d’être rose entre la sévérité d’un père ; les quolibets  et brimades des jeunes auxquels il ne s’identifie pas et une vie quotidienne où la religion régit le moindre  geste.
Il y a aussi des épisodes plus douloureux, qui sont évoqués sans mélodrame mais qui ont bel et bien marqués à jamais les souvenirs du jeune Craig.
La seule façon  pour Craig de s’évader est de se retrancher en lui-même et de dessiner, encore et encore.

Le tout est émaillé de réflexions touchantes  et justes :

« Parfois, au réveil, les souvenirs laissés par un rêve sont plus beaux que la réalité, et on n'a pas envie de les oublier. »


Et puis il y a  Raina, cette jeune fille aussi sensible que lui. Leur rencontre,  leur amour naissant,  tendre et pur ;  leur complicité, qui font que la vie tout à coup vaut la peine d’être vécue.
Les dessins en noir et blanc ne manquent ni de créativité, ni d’invention, ni de vie. Leur côté sombre illustre parfaitement cette histoire qui se déroule au cœur du Wisconsin quand la neige épaisse recouvre tout.
C’est beau, délicat, pudique, sincère, juste et profond.

 

 

Lire d'autres billets : Ys ; Noukette ; Mango

 


La lecture de ce titre entre dans le cadre du challenge des 12 d’Ys, catégorie n° 12 : « Romans graphiques/intégrales »

 

                                                                   2012- les 12 d'Ys

Publié dans Lectures

Commenter cet article

Ys 21/01/2012 14:43

Comment ne pas aimer cette bd qui est si sincère et émouvante sans être mièvre. Une grande réussite qui m'a donné envie de me plonger dans "Habibi"...

Plume 21/01/2012 18:07



Oui, c'est vrai, en plus  ce sera intéressant de découvrir comment il a pu traiter le thème choisi, qui est très très différent ...