Allmen et les libellules - Martin Suter

Publié le par Plume

9782757824887Edition : Points Seuil
Parution : Mai 2012  ( Mai 2011 pour Christian Bourgois Editeur)

 

Johann Friedrich von Allmen, élégant gentleman d'une quarantaine d'années, est issu d'une très riche famille suisse. Bel homme, raffiné, séducteur et collectionneur d'art, il a dilapidé avec imprudence les millions dont il avait hérité de son père. Dilettante et relativement désoeuvré, il s'est attaché les services d'un majordome guatémaltèque, Carlos, qui l'appelle Sir John et lui parle dans un espagnol des plus basiques. Sa situation financière s'étant détériorée à l'extrême, Allmen a dû vendre toutes les pièces précieuses qu'il avait acquises au recéleur dont il était auparavant le principal client.

La chance semble tourner lorsqu'il rencontre Jojo, une belle femme ans la fleur de l'âge...

 

 

Johann Friedrich von Allmen est un gentleman. Un héritier gentleman.

Sauf qu'ayant épuisé l'héritage paternel à cause d'un train de vie dispendieux, il se trouve totalement désargenté. Toutefois, il tient à maintenir son rang et pour se faire use de stratagèmes tous plus ingénieux les uns que les autres.

L'argent file vite c'est bien connu, alors notre dandy va se transformer en cambrioleur occasionnel, n'imaginant guère qu'il puisse un jour travailler pour gagner sa vie...

Bien sûr quand il s'agit de J.V. Allmen, ce ne peut être qu'un cambrioleur de classe, ingénieux et plein de ressources. 

 

Les cambriolages apportent une certaine dose d'adrénaline qui fait vibrer Allmen et ce dernier possède un goût sûr en matière d'objets de valeur. Toutefois l'argent rapporté grâce à aux ventes de ses larcins est loin d'être à la hauteur de la valeur réèlle des objets...

 

Il devine toutefois que certaines personnes sont prêtes à débourser beaucoup pour retrouver ou récupérer des objets auxquelles elles tiennent. Certaines circonstances d'acquisition ne permettant guère une demande officielle ou un remboursement de prime d'assurance. Ayant compris ce principe, Allmen et son dévoué Carlos emmène le lecteur sur la piste des coupes de Gallé.


Rebondissements inattendus, humour, Martin Suter livre dans cette histoire un personnage pittoresque, haut en couleurs qui démarre ici une suite d'aventures à venir...

 

Agréable à lire, distrayant et prenant, ce roman "policier" est composé de tous les ingrédients qui ont fait le succès de l'auteur, servi par une écriture fluide.

Sur un ton anodin, Martin Suter sait plonger dans le monde, dans la vie et observer, mélangeant ensuite dans ses écrits réalité et fiction, livrant une étude sociologique de ce qui l'entoure, sans en avoir l'air.

 

Pour Allmen et les Libellules, l'auteur s'est inspiré de la disparition réèlle des coupes de Gallé lors d'une exposition.

 

Si votre curiosité vous pousse à savoir à quoi ressemble une coupe aux libellules ou à en savoir plus sur l'oeuvre de Gallé, c'est ICI et Là.


 

Lire un billet sur un autre roman de Martin Suter : "Le cuisinier"

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Lectures

Commenter cet article

Clochette 18/07/2012 12:46

Tiens ça a l'air vraiment sympa comme lecture ça, je note!! merci!

Plume 19/07/2012 14:07



Oui, c'est bien sympa ! Et là, tu n'auras pas à regarder derrière les portes ou sous ton lit avant d'aller te coucher...